Natura Plantes®: "Curcuma"

Publié le par Béatrice Wallez

Curcuma:

  • Nom commum: Curcuma, Safran des indes 
  • Nom scientifiqueCurcuma Longa 
  • FamilleZingibéracées

Le curcuma est une plante herbacée rhizomateuse vivace du genre Curcuma de la famille des Zingibéracées originaire du sud de l'Asie. Parfois appelée "safran des Indes, son nom provient du sanskrit Kunkuma. Il est largement cultivé en Inde mais aussi, à un moindre degré, en Chine, à Taïwan, au Japon, en Birmanie, en Indonésie, à la Réunion et en Afrique. Le curcuma est reconnu dans les médecines traditionnelles indiennes et chinoise et en Occident pour ses propriétés antioxydantes. Il aide l'organisme à lutter contre le stress et à maintenir l'efficacité des défenses naturelles. 

Il est également utilisé depuis très longtemps comme anti- inflammatoire par la médecine ayurvédique indienne. C'est probablement l'anti-inflammatoire par la médecine ayurvédique Indienne. C'est probablement l'anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour. Le principe actif du curcuma, la curcumine est l'objet de recherches actives. C'est un agent de chimio-prévention efficace. Etant donné que l'inflammation est liée à un large éventail de problèmes de santé, notamment les maladies cardiaques, le syndrome métabolique, l'arthrite et les troubles dégénératifs du système nerveux tels que la maladie d'Alzheimer, le curcuma constitue un excellent complément quotidien à votre alimentation. En laboratoire, cette molécule inhibe la croissance d'un très grand nombre de cancers : côlon, foie, estomac, ovaires, sein, leucémie entre autres. De très nombreuses études sont réalisées depuis plusieurs années sur les curcuminoïdes (plus de 7020 sont répertoriées sur le site officiel Américain Pubmed). Toutes ces études tendent à démontrer qu'il s'agisse de l'anti-inflammatoire naturel le plus puissant connu à ce jour. Le rhizome du curcuma frais ne contient que 5% de molécules actives, appelées curcuminoïdes, dont la majorité est la curcumine.. Véry Well Ans You utilise l'extrait sec  à 95 % de curcuminoïdes de curcuma longa. Ses molécules permettent d'inhiber la bactérie Hélicobacter pylori responsable des ulcères gastriques. La commission Européenne et l'Organisation Mondiale de la santé ont reconnu l'efficacité des curcuminoïdes  sur les troubles digestifs comme les maux d'estomac, les nausées ou les sensations de lourdeur, à raison de 250mg 4 fois par jour. Cette formule sans pipérine et particulièrement conseillée aux personnes sensibles au poivre. 

Faits intéressantsLes neurones forment de nouvelles connexions, grandissent et se multiplient dans le cerveau. Une hormone de croissance, essentielle à ce processus est BDNF (Brain-Derived Neurotropic Factor). Cette hormone diminue à mesure que vous vieillissez. Des niveaux réduits de BDNF sont liés à des troubles cérébraux tels que la maladie d’Alzheimer, la dépression (voir ci-dessous) et des diminutions liées à l’âge dans les fonctions cognitives. La curcumine a été montré pour augmenter les niveaux de BDNF.

Le curcuma est un anti-inflammatoire très efficace aussi puissant que les médicaments anti-inflammatoires qui ont une longue liste d’effets secondaires négatifs. La curcumine agit au niveau moléculaire pour bloquer NF-kB, une molécule qui se déplace dans les noyaux des cellules et active l’expression génique pour l’inflammation. Cela interrompt efficacement le cycle de l’inflammation. Les radicaux libres excessifs qui attaquent nos cellules saines sont contrôlés par des antioxydants. La curcumine a un double effet antioxydant. Il contient des composés antioxydants puissants qui neutralisent les radicaux libres et, en même temps, renforce la capacité naturelle du corps à synthétiser les enzymes qui agissent comme nos antioxydants endogènes. Il agit en même temps sur ces deux voies métaboliques. La curcumine est prometteuse en tant qu’antidépresseur. La dépression est liée à des niveaux réduits de facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BNDF–une hormone de croissance du cerveau) et à un hippocampe rétrécissant (la zone du cerveau associée à l’apprentissage et à la mémoire).

Source documents Véry Well And You 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article