Natura Plantes®: "Anti-inflammatoires"

Publié le par Béatrice Wallez

Qu'est-ce que l'inflammation?

Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression: infection, brûlure allergie, etc. Elle sert à éliminer une présence pathogène et fait partie de notre système de préservation de notre santé. Là où elle devient problématique, c’est dans sa présence quasi permanente.

L’inflammation chronique est désormais reconnue comme une réponse à de nombreuses transformations de l’environnement et du comportement modernes (sédentarité, mauvaise nourriture, manque d'hydratation, pollution chimique (en savoir plus) et électromagnétique, (en savoir plus) (en savoir plus) excès de sucre, d'alcool, de tabac, aliments acides, altérations du micro biote humain, stress et émotions exacerbées…). Elle est un facteur important dans le développement de maladies de civilisation telles que la résistance à l’insuline, l’obésité, les maladies cardiovasculaires, les maladies immunitaires, et même les troubles de l’humeur et du comportement.

img_dessin_bonhomme

Qu'est-ce que les anti-inflammatoires?

Un anti-inflammatoire est souvent un médicament destiné à combattre l’inflammation. La majorité d’entre eux provoquent des effets secondaires mais sont nécessaires.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir, pour une approche végétale, notre gamme de produits à bases de plantes reconnues pour leurs propriétés anti-inflammatoires.

Ce sont des plantes utilisées depuis des centaines et milliers d’années.

Certaines pourraient naturellement contribuer à mieux gérer l’inflammation liée à une infection, à des gènes articulaires ou musculaires, des soucis de digestion ou de respiration, des dysfonctionnements organiques.

Il s'agit de vous accompagner dans une démarche complémentaire aux conseils médicaux de votre médecin, seul capable de vous soigner et de vous guérir. Il ne s'agit en aucun cas de se substituer à lui ou de vous conseiller une alternative à votre guérison!

Les médecins analysent l'inflammationLe Center Disease Control aux Etats-Unis ne classe pas l'inflammation comme une maladie, mais considère qu'elle est des éléments de nombreuses maladies.

D'après le Dr Serfaty-Lacrosnière, l'inflammation est un mécanisme normal de défense de l'organisme qui se protège des intrus.

Mais elle peut devenir chronique lorsque nous sommes exposés de façon permanente à des toxiques comme les pesticides ou certains aliments fréquemment consommés.

Dans ce cas, l'ingestion de graisses de mauvaises qualité, d'aliments trop cuits et de certains sucres peut, au fil du temps abîmer les cellules. C'est alors que l'inflammation devient dangereuse pour notre santé.

D'après le Dr David Servan-Schhreiber, qui fut l'un des pionniers à établir un lien entre inflammation chronique et pathologies, elle pourrait malheureusement favoriser les cancers lorsqu'elle devient chronique et violente. Il établi également le rapport entre l'inflammation et une nourriture riche et déséquilibrée en Oméga-3 et 6.

A ce jour, plus de 6 000 études sont déjà parues dans le monde entier. Lorsque l'on fait une synthèse de cette multitudes de documents, on constate que la majorité de ces études arrivent à une conclusion commune: l'inflammation chronique favoriserait de nombreuses maladies dont: de nombreuses maladies chroniques, certaines maladies cardio-vasculaire, l'obésité, l'arthrose, le diabète, Parkinson, Alzheimer etc.

Il s'agit toujours d'une réponse immunitaire face à une agression, mais cette fois-ci, l'agression n'est pas une blessure, ni une infection. Elle est beaucoup plus insidieuse. Par ce processus inflammatoire, le corps se protège contre les effets néfastes de la sédentarité, de la malnutrition, de la pollution, du stress, etc. Ce n'est donc pas l’inflammation en tant que telle qu’il faut pointer du doigt, mais bien notre façon de vivre et de nous nourrir.

"Nous traversons présentement une période épidémique en ce qui concerne la production de facteurs inflammatoires, lesquels peuvent causer des troubles chroniques, de dire du Dr Bruce Holub, professeur émérite en sciences de la nutrition à l'université de Guelph en Ontario. Au train où vont les choses, on prévoit qu’en 2031 la maladie d’Alzheimer et les démences qui y sont associées auront presque doublé."

Les grands coupables: Faut-il s'étonner que les substances qui rehaussent tant la saveur des aliments "le sucre et les gras trans et saturés" soient justement ceux qui causent l'inflammation? Consommés en grande quantité, les glucides simples raffinés et les aliments contenant du sirop de maïs ou de blé (riche en fructose)... entraînent une surproduction d'insuline, ce qui force l'organisme à stocker les graisses et favorise la formation d'eicosanoïdes et de cytokines, des substances pro-inflammatoires néfastes pour les cellules.

Le fructose est un bien mauvais nutriment nous prévient le Dr Holub. Même un régime alimentaire riche en gras polyinsaturés peut provoquer une réaction pro-inflammatoire s'il n'y a pas d'équilibre entre les différents types de bons gras consommés. Il est bénéfique pour l'être humain d'avoir une alimentation ayant un rapport de 4 contre 1, c'est-à-dire composé de quatre fois plus d’acides gras oméga-3  (poissons gras, noix et graines de lin…) que d’acides gras oméga-6 (provenant entre autres de l’huile de tournesol et de maïs..)

Malheureusement, nous avons tendance à consommer beaucoup plus d'aliments riches en oméga-6 (aux effets pro-inflammatoires) que d'aliments à teneur élevée en oméga-3, qui tendent à contrecarrer ces effets.

Nos habitudes alimentaires occidentales, qui privilégient la cuisine rapide, est loin de respecter le rapport 4 contre 1.

Nous sommes passés de 1,5 contre 1 à plus de 30 contre 1, de dire le Dr Floyd Chilton, chef de file dans le domaine de l'inflammation à l'université de Wake Forest de Salem en Caroline du Nord. Ces acides gras contrôlent le niveau des transmetteurs de l'inflammation. Il n'est donc pas surprenant qu'un revirement aussi spectaculaire ait un effet dramatique sur le nombre des maladies inflammatoires. Avec des facteurs comme l'alimentation déficiente, l'alcool, le tabagisme et manque d'exercice, il ne faut pas s'étonner que le torchon brûle du côté de l'inflammation. Cela ne veut pas dire que nous sommes en état d’inflammation aiguë permanente, mais beaucoup d’entre nous se promènent dans un état inflammatoire modéré, mais chronique. Il semblerait qu’une des solutions à cette problématique soit une alimentation adaptée. Hélas, une majorité d’entre nous subit son alimentation.

WAY propose de vous aider par l’apport dans votre alimentation, de plantes sélectionnées et reconnues (études scientifiques ou résultats positifs expériences culturelles) pour leurs capacités naturelles à calmer cette inflammation chronique.

Il est important également de ne pas continuer à alimenter votre inflammation par l'apport de nourriture inadaptée. Pensez également à consommer une eau propre, de préférence basique et dynamisée. (en savoir plus) Faites aussi du sport régulièrement de façon douce de préférence (Marche nordique, natation…)

 

La curcumine

L'anti-cancer "La curcumine"

Source: Véry Well And You

Publié dans Anti-inflammatoires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article