Natura Plantes®: "Mûrier Blanc"

Publié le par Béatrice Wallez

Mûrier blanc:

  • Nom latinMorus alba L
  • Famille: Moracées
  • Période de récolte: Automne 
img_fruit

Un peu d'histoire
Ce petit arbre est surnommé mûrier du ver à soie, car ses feuilles sont depuis longtemps employées pour élever les vers à soie. Il fut introduit en France à partir du XVe siècle, principalement pour l’élevage du ver à soie (sériciculture). 
Le bois du mûrier blanc est recherché par les ébénistes en raison de sa résistance et de sa belle couleur.

Le mûrier blanc est un arbre touffu originaire d’Asie du Sud-Est (Chine, Birmanie, Japon, Malaisie). Son tronc, qui mesure une dizaine de mètres de haut, est recouvert d’une écorce gris clair. Il possède des feuilles lisses et brillantes de 6 à 8 cm de long aux bords légèrement dentelés, cultivé depuis l’antiquité dans le bassin méditerranéen. Il est aujourd'hui présent dans toutes les régions subtropicales et tempérées du monde.
Ses petites fleurs, dont la couleur varie du vert au jaune, s’épanouissent au printemps. Elles donnent naissance à de petites mûres blanches ou roses, parfois mauves ou noire.

L’extrait de mûrier blanc est obtenu à partir des fruits séchés. Riche en resvératrol, en vitamine C ainsi qu’en triterpénoïdes et en phenylflavone, les extraits de mûrier blanc ont un effet inhibiteur de la tyrosinase. Ils vont prévenir l’apparition des taches d’hyper-pigmentation cutanées tout en réduisant visiblement les taches déjà installées.

Le resvératrol : est un polyphénol de la classe des stilbènes présent dans certains fruits comme les raisins, les mûres ou les cacahuètes.

Les polyphénols : constituent une famille de molécules organiques largement présente dans le règne végétal

Les stibènes : dont il existe deux formes est un hydrocarbure aromatique.

 

img_arbre

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article