Natura Plantes®: "Lichen Boreal"

Publié le par Béatrice Wallez

Lichen Boreal:

  • Noms communs: Lichen Boréal, arbre à rennes
  • Nom scientifique: Cladina arbuscula
  • Famille: Cladoniaceae

Ce lichen abonde dans les parties les plus septentrionales de notre hémisphère. On en trouve en Finlande, au Canada, en Russie, en Alaska ainsi qu’en Laponie. C’est une plante que consomment rennes et caribous depuis la nuit des temps. En effet, cette particularité végétale est présente sur terre depuis plus de 480 millions d’années. C’est la résultante de la symbiose d’une algue et d’un champignon pour une association qui permet la survie de l’Espèce. Le lichen se présente sous forme de tapis continus sur de vastes zones de ces régions boréales.
Ce sont souvent dans des régions peu ensoleillées que l’on trouve ce lichen. Ou trouver alors naturellement de la vitamine D3 dans ces régions ? C’est en observant les habitudes de certaines populations Amérindiennes du cercle boréal, en particulier leur consommation de lichen sous forme de farine, que des études pointues ont été entreprises
.

img_buisson

On pensait qu’il était impossible de trouver de la vitamine D3 en dehors des sources connues et traditionnelles, c’est à dire celle synthétisée par certains animaux. Puis on découvrit que certaines plantes possédaient de la vitamine D3 mais en quantité si faible qu’il était impensable de l’exploiter comme source d’approvisionnement.
Par contre, ce lichen possède une concentration de vitamine D3 d’ à peu près 1 à 2 pour 1000 (1 kg de vitamine D3 pour 1 000 kg de lichen). C’est le mariage de l’algue et du champignon pour former ce lichen boréal qui permet cette production abondante. son extraction est donc possible car ce lichen possède bel et bien de la vitamine D3 en quantité exploitable contrairement aux autres végétaux. La vitamine D3 ne subit aucune altération le processus d’extraction étant réalisé par alcool.
Et voilà comment la nature a permit à tous ceux qui savent l’observer de ne jamais manquer de vitamine D3 là où le soleil fait le plus défaut.

Le Dr Brigitte Houssin écrit: "la vitamine D3 est deux fois plus efficace que la D2. En plus, lors du passage au niveau du foie, la vitamine D3 est cinq fois mieux transformée que la D2". Si l’on prend une dose importante de vitamine D2 ou de vitamine D3, le taux dans le sang augmente avec les deux produits de façon identique les trois premiers jours. Mais, après quatorze jours, le taux de vitamine D est revenu à celui de départ avec la vitamine D2 alors qu’il est au maximum avec la vitamine D3.
la vitamine D3 est plus facilement assimilable par notre organisme. 

img_buisson

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article