Natura Plantes®: "Boswellia"

Publié le par Béatrice Wallez

Boswellia:

  • Nom commun: Boswellia, arbre à encens
  • Nom scientifique: Boswelia Frereana/Boswelia sacra
    img_arbre
  • Famille: Burséracées

Le genre Boswellia regroupe une vingtaine d’espèces d’arbres ou d’arbustes de la famille des Burséracées originaires d’Afrique ou d’Asie, produisant une résine aromatique. La résine de plusieurs espèces est exploitée sous le nom d’encens ou oliban.

L’usage de cet encens remonte à plusieurs milliers d’années aussi bien au niveau de la célébration de culte que de son usage interne à des fins médicales. Le Boswellia renferme de la résine, des tanins, des phénols, des huiles essentielles et des terpénoïdes.

Les propriétés analgésiques et anti-inflammatoires de la résine du Boswellia ont été démontrées par comparaison en double aveugle en médecine humaine et animale. Ces effets anti-inflammatoires sont dus aux acides boswelliques qui agissent en inhibant l’activité de la 5-lipoxygénase, enzyme à l’origine de la synthèse des leucotriènes à partir de l’acide arachidonique, molécules pro inflammatoires produites en surabondance au cours des affections rhumatismales et allergiques. En réduisant douleur, gonflement et raideur, l’extrait de boswellia participe au confort des personnes atteintes soit d’arthrose, soit de polyarthrite rhumatoïde. Le Boswellia n’est pas un antidouleur, mais en agissant directement sur l’inflammation et sur les processus de dislocation du calcium, elle procure une amélioration assez rapide. Deux essais cliniques menés auprès de patients souffrant de colite ulcéreuse ou chronique montrent que le Boswellie est aussi efficace que les médicaments à base de sulfasalazine pour soulager les inflammations du tube digestif.

Une étude en double aveugle contrôlée contre placebo a porté sur quatre-vingts patients avec un asthme relativement léger et a évalué l’effet d’un extrait de Boswellia dans le traitement de l’asthme. Quarante patients asthmatiques ont été traités pendant six semaines avec un extrait de Boswellia (300 mg trois fois par jour), quarante autres ont reçu un placebo. Une amélioration des symptômes (difficultés respiratoires, respiration sifflante, nombre de crises) a été observée chez 70 % des patients ayant reçu l’extrait de Boswellia en même temps que des améliorations objectives de la fonction pulmonaire.

Les premiers bienfaits apparaissent généralement après deux semaines. À déconseiller également aux femmes enceintes, allaitantes et aux jeunes enfants.

img_feuillage

 

 

 

 

 

 

img_graine

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article